Hérésies Cyclaires

heresie.jpg

Longtemps, le Comté d’Hurlebois fut l’un des hauts lieux du culte cyclaire. Abritant l’un des quatre temples des Esprits des Saisons – celui d’Aynà en Hurlemarche, consacré au Printemps – et hébergeant un fort contingent de Veilleurs, le Comté était fier de ses bonnes relations avec les Sylvestres vivant dans la Grande Forêt.

Mais la montée en puissance de la Chrétienté en Outreterre, puis le décret ducal de 1573 mirent fin au culte du Cycle Sacré. En apparence, tout du moins.

Les Conversos
En 1556, Hugo Malfast, duc d’Outreterre, proclame une déduction fiscale aux Barons chrétiens. A cette époque, le culte cyclaire commençait à être interdit dans certaines parties du Duché, et cette mesure encouragea de nombreux nobles à se convertir à la foi Chrétienne.

Pour autant, personne n’était dupe et ces nobles récemment convertis n’avaient embrassé la religion chrétienne que pour ces réductions de taxes. Ils furent appelés Conversos et soupçonnés de n’être devenus chrétiens que par opportunisme.

Certains de ces Conversos continuent en secret de vénérer le Cycle sacré, tout en s’affichant publiquement aux messes chrétiennes accompagnés de leur confesseur personnel. L’Inquisition traque le moindre de ces faux Chrétiens pour leur montrer la vraie foi.

Les Syncrétistes

Hérésies Cyclaires

Le Sang d'Hurlebois Ethadan